En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Historique

Historique

Par admin villeboismareuil-montaigu, publié le lundi 23 janvier 2017 17:20 - Mis à jour le lundi 23 janvier 2017 17:32

En 1960, dans le contexte de l'allongement de la durée de la scolarité obligatoire, et pour répondre à la demande des parents du secteur de Montaigu, un « Cours Complémentaire » de garçons est créé par les autorités diocésaines de l'Enseignement catholique, dans les locaux de l'école privée DUCHAFFAULT à laquelle il est annexé. En septembre de cette même année, 26 élèves font donc leur rentrée, pour compléter leur formation primaire auprès de MM. GOULARD et RINEAU.

Bientôt, la capacité d'accueil de l'école DUCHAFFAULT s'avère insuffisante. Le comité scolaire, présidé par Me GUILLAUME, et l'abbé ROUSSEAU, curé de la paroisse, décide alors l'acquisition d'un terrain situé sur l'ancien champ de course. Le 20 septembre 1964, la rentrée a lieu sur le site du nouvel ensemble scolaire, auquel on a donné le nom de VILLEBOIS-MAREUIL*, en hommage à un parent de la Baronne TAYLOR, propriétaire du terrain.

Accompagnant l'évolution de l'Education Nationale, l'établissement devient Collège d'Enseignement Général, puis Collège et passe un contrat d'association avec l'État. La mise en place de la mixité en 1980, amène le regroupement avec l'établissement de jeunes filles, installé alors dans les bâtiments de l'actuel lycée Jeanne d'Arc. La création d'une Séction d'Enseignement Spécialisé (SES), qui devient SEGPA (Section d'Enseignement Général et Professionnel Adapté), entraine, en 1989, la construction de nouveaux bâtiments. L'année scolaire 1995-1996, l'effectif maximal est atteint avec 1262 élèves !

Aujourd'hui, le Collège Villebois Mareuil poursuit sa marche en avant. L'installation d'une Unité Pédagogique d'Intégration (UPI) à la rentrée 2009 et renommée Unités Localisées pour l'Inclusion Scolaire (ULIS) à la rentrée 2010, pour enfants ayant une déficience intellectuelle légère, comme le passage au « collège numérique » en 2010, sont les preuves, s'il en fallait, que la centaine d'adultes qui y travaillent s'efforcent de s'adapter toujours aux transformations de notre société en cherchant à accueillir, dans les meilleures conditions, tous les enfants du secteur qui le souhaitent.

A partir d'un article écrit par le premier directeur : M. GOULARD

* Qui est Villebois-Mareuil ?

Georges Henri Anne Marie Victor, comte de Villebois-Mareuil. Né le 22 mars 1847 à Nantes, mort le 5 avril 1900, à la bataille de Boshof dans la province du Transvaal (Afrique du Sud). Fils de Félix de Villebois-Mareuil et de Marie Léonie Cornulier, il passe une partie de son enfance au château de Bois-Corbeau, sur la commune de Saint-Hilaire de Loulay. Après avoir obtenu son baccalauréat à 16 ans, il est admis trois ans plus tard en 1865 àl'école militaire de Saint-Cyr. Sorti officier de marine, il entame sa carrière en Cochinchine.

Revenu en France en pleine guerre contre la Prusse, il s'illustre dans la défense de la ville de Blois en 1871, avant que la France ne capitule devant les troupes de Bismarck et de Guillaume Ier.

Après un passage à l'école de guerre, il servira pour l'essentiel dans les troupes coloniales d'Afrique où il reçoit le grade de colonel dès l'âge de 45 ans ! Forte tête, souvent en désaccord avec ses supérieurs, il entre dans la légion étrangère avant de quitter définitivement l'armée.

C'est donc à titre personnel, qu'il décide de rejoindre les Boers* en révolte contre les troupes britanniques en Afrique du Sud. C'est là qu'il disparaît lors d'une bataille contre les anglais, qui reconnaissent néanmoins sa vaillance en lui rendant les honneurs militaires avant de l'inhumer sur place.

montaigu_av_villebois_mareuilHommages :

Outre le collège qui porte son nom - selon le vœu de la Baronne TAYLOR qui fournit le terrain sur lequel celui-ci est construit – plusieurs rues lui sont dédiées à Montaigu, Paris, Lyon, Nice, Angers, Rennes, La Roche-sur-Yon, Aubervilliers, Beauvais, Blois..... Saint-Nazaire. On peut aussi voir sa statue à Montaigu près de la gare SNCF ainsi qu'à Nantes, place de la Bourse (derrière l'actuel magasin FNAC). 44_nantes-statue_VM

*Boers : d'après le nom d'un village Néerlandais de la province de Frise ; nom donné aux colons hollandais, français ou allemands, qui se sont révoltés contre les troupes britanniques en Afrique du Sud au XIX°s. Sous le nom d'Afrikaners, leurs descendants entretiennent aujourd'hui leur mémoire et leur langue : l'Afrikaans, dérivée du néerlandais du XVII°s.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les directeurs du collège depuis sa création :

Jean GOULARD : septembre 1960 – août 1987
Martial LIMOUZIN : septembre 1987 – août 1993
Roger BILLAUDEAU : septembre 1993 - août 2005
Thierry LETARD : septembre 2005 – août 2010
Joël CAILLAUD : septembre 2010